Couples

48ee1e8a0a8f50dce4f8cb9ab418e211 L

 

Le concept de couple, tel que nous l‘entendons de nos jours, est très récent dans l’histoire de nos sociétés occidentales : Pour nous, il est évident que le couple est fondé d’abord sur une attirance réciproque, puis sur un partage de goûts et sur une intimité sexuelle et enfin sur des sentiments et des projets communs. Ceci est très nouveau, puisque, jusque dans les années 70, on parlait plutôt de foyer, de ménage, d’époux …La vie commune entre deux personnes ne s’envisageait pas en dehors du mariage. Le mariage lui même n’était pas fondé sur les sentiments, c’était souvent un arrangement entre familles. A la fin des années 60, progressivement, on est passé d’une morale basée sur le devoir à une volonté de liberté avec, en toile de fond, l’avènement de la contraception, qui a permis de séparer sexualité et procréation, et le recul du pouvoir religieux dans notre société. 


Les mariages sont devenus moins fréquents et plus tardifs et les divorces beaucoup plus faciles.
De nos jours, le couple marié n’est plus la référence et les unions libres, les PACS et autres formes de vie commune, se sont développées.

L’évolution récente de notre société a même abouti à l’autorisation du mariage entre personnes du même sexe.

Le couple est fragile, comme en témoigne les divorces et séparations en constante augmentation.

Dans le passé, le mariage impliquait un certain nombre de sacrifices que l’on trouvait normal de faire alors que de nos jours, dans la société plutôt individualiste, chacun est très attaché à ses objectifs personnels.

Le couple contemporain pourrait  se définir comme étant l’union de deux personnes, basée sur des sentiments, pour une durée incertaine, chacun des deux recherchant un épanouissement personnel, ceci dans un équilibre le plus égalitaire possible ( travail, argent, partage des tâches…) et, notion toute récente, avec un épanouissement sexuel des deux partenaires.
Il y a tellement d’enjeux que l’on comprend combien le couple peut être facilement en souffrance.

Pour répondre à une demande d’aide de plus en plus fréquente, les personnes peuvent se tourner vers 3 types de solutions :

  • l’aide personnelle, psychothérapies, psychanalyse,
  • l’aide systémique, thérapies de couple,
  • l’aide sexologique, centrée sur la résolution du symptôme sexuel.

La sexualité est très importante pour beaucoup de gens dans notre société qui commence à se libérer de la honte et des méconnaissances qui s’y rattachent depuis toujours.
On sait bien maintenant que l’amélioration de la vie sexuelle va bien au-delà de la résolution d’un symptôme. Elle vise à améliorer le bien-être personnel, facteur de qualité de vie, dont on sait l’importance pour la résolution de beaucoup de problèmes médicaux et pour le vieillissement.
L’approche Sexologique prend en considération le symptôme dans le cadre du couple car c’est souvent là qu’il prend naissance et qu’il peut se résoudre.
Que le symptôme existe avant la constitution du couple ou non, la prise en compte de l’autre est fondamentale.
Pour le Sexologue, le couple n’est pas la somme de deux individus mais une réelle entité clinique sur laquelle il travaille afin de préserver un équilibre.

Si le symptôme est présent avant la constitution du couple, il faut aider l’autre à comprendre qu’il/elle n’est pas en cause et l’orienter pour qu’il/elle puisse être une aide dans la prise en charge de ce problème. Il faut aider ce couple à se constituer au-delà de cette difficulté.
Si le symptôme s’installe dans un couple constitué, il faut pouvoir comprendre la place de l’autre :

  • A-t'il favorisé ce problème ?
  • A-t'il un rôle aggravant ?
  • Va-t'il pouvoir aider à sa résolution ?
  • A-t'il un bénéfice quelconque à cela ?
  • L’autre n’a-t'il pas lui-même un problème sexuel ?
  • Ce problème a-t'il précédé le symptôme ou bien en est-il la conséquence ?
  • Cette difficulté n’est-elle pas le témoin de quelque chose qui se joue au sein du couple ?Mésentente, rapport de force, émoussement des sentiments…


Plus simplement et fréquemment, ce problème n’est-il pas lié à une certaine routine dans le couple ?
Le problème de la routine dans le couple est celui de la confrontation entre l’imaginaire et la réalité.

De la société en passant par les médias jusqu'à l'éducation, tout nous pousse à penser que le couple est une évidence et que la sexualité est une chose facile qui doit perdurer dans le temps sans trop faire d’effort.
En réalité c’est tout le contraire et il n’y a pas de sexualité épanouie sans désir d’évolution, de remise en question, d’adaptation, et le sexe dans le couple est sans cesse à réinventer .

L’acte sexuel va bien au-delà d’un acte génital, c’est quelque chose d’ essentiellement cérébral et il faut toujours être inventif si l’on veut éviter l’ennui et les difficultés.

Enfin, bien sûr, le symptôme sexuel peut être le fait de différentes maladies et/ou traitements médicaux ou chirurgicaux et, là encore, la prise en compte du couple est très importante pour aider à sa résolution.

La place du sexologue est fondamentale pour pouvoir prendre en compte le symptôme dans ses dimensions physiques et psychologiques ainsi que dans le contexte dans lequel il évolue, le couple.

Il semble difficile de faire l'économie d'une approche globale pour traiter des personnes en souffrance dans leur vie sexuelle.

logo-asca.png

5 boulevard Saint-Georges
06150 Cannes

Newsletter

Pour être au courant des prochaines manifestations, souscrivez à la newsletter !

Copyright © 2017 ASCA

Design & Développement ADConseil 

Search

+880 322448500 Beverly Boulevard Los Angeles